Revue musique

College – Old Tapes : rafraichir l’old school.

College – Old Tapes : rafraichir l’old school.

Le bonhomme est l’un des deux membres du groupe quand même plutôt connu Sexy Sushi, aux paroles bien crues et aux sonorités dansantes. Si le nom College ne vous dit rien, vous avez cependant très certainement entendu la chanson qui l’a fait décoller : A Real Hero, qui trônait dans la bande originale de Drive, sorti en 2011. Un film qui avait déchainé les passions à l’époque, et dont Maxime a un poster dans sa chambre (peut-être est-ce pour la belle gueule de Ryan Gosling ?).

 


College surfe sur ce genre très à la mode qu’est la Synthwave, un style qui se traduit par des sonorités retro issues des années 80 avec, bien souvent, ses sons 8 bits. Le style peut être plus ou moins pêchu, et la France compte de bons fers de lance, comme Perturbator et Carpenter Brut. Ainsi, le 02 décembre 2016, sort le dernier album en date du lointain collégien, "Old Tapes". L’ambiance véhiculée est définitivement plus tranquille que celle des artistes cités précédemment, et font en effet plus penser à celles de Kavinsky, l’autre pionner du genre. L’avantage de ce rythme chill, c’est qu’à mon sens, l’album est abordable par le commun des mortels. L’inconvénient, c’est qu’il est moins susceptible de déchainer les passions et de fédérer.

 

Il est difficile de danser sur des musiques qui s’apprécient par rapport à l’ambiance qu’elles créées. Techniquement, c’est sans fausses notes, pur et bien réussi. Les musiques varient certes, mais au sein de ce que je pourrais appeler un « cadre à la Kavinsky », il est difficile de les différencier à moins d’un sérieux entrainement. Mitch Silver arrive à élargir ce cadre à son maximum, restant dans les esprits premiers de College, tout en testant. Par exemple, Dynamique Vision met un coup d’accélérateur, tandis qu’Auto Pilot nous donne de la flûte de pan ! Enfin, évidemment, ça sent bon les jeux de combats de salle d’arcade à la Street of Rage, comme Solaria Park. L’album s’écoute tout du moins tranquillement et peut sans problème initier quelqu’un à ce genre musical très particulier, mais sonne trop basique au vue de ce qu’il se créer de nos jours. Pour le coup, il est vraiment old school.

 

 


avatar Jeremy le 02/02/2017  -  commentaires

commentaires

Commentaire ajouté avec succès